COMPTE RENDU DU COMITÉ DIRECTEUR DU 21 octobre 2016

17 novembre 2016 - 18:15

COMPTE RENDU DU COMITE DIRECTEUR DU 21 octobre 2016 LES ARCS SUR ARGENS Membres présents : Philippe GREFFE, Gilbert FORZANI, Albert DEBRACHY, Antoinette BOOG, Noëlle CARADEC, Martine HENON, Michel HORTA, Michel MELOT, Claudine NIESS, Christine PACAUD, Jacqueline RONGEOT, Antoine SPRIET. Membre absent excusé :. Marc PAULHIAC __________________ La séance est ouverte à 18 h 15. Une procuration a été émise par Marc PAULHIAC qui a désigné Antoine SPRIET pour le représenter. .

1°) Approbation du comité directeur du 7 juillet 2016 : Le rapport est adopté à l’unanimité des présents et du membre représenté.

2°) Fusion des ligues : (Philippe GREFFE) • Décision du texte à faire paraître dans les journaux pour le COREG : Philippe s’est rapproché de Mario (BELLINI) au sujet du texte qu'il faut faire paraître dans les journaux régionaux pour la publication de la dissolution de la ligue Côte d'Azur et la création du comité régional Provence-Alpes-Côte d'Azur. Jacques FOURNAS, responsable de ces questions au niveau fédéral, leur a signalé qu'il n'y a pas de modèle type mais leur a conseillé de faire le plus simple et le plus court possible (entre 10 et 30 lignes au grand maximum). D'après l'article 15-3 « le projet de fusion, de scission ou d'apport partiel d'actif fait l'objet de la publication par chacune des associations participantes (chaque ligue) de l'avis inséré dans un journal du département du siège social habilité à recevoir des annonces légales, aux frais des associations participantes. Monsieur Philippe GREFFE Président Ligue Côte d'Azur Cyclotourisme Président Esterel Club Cycliste Adréchois Instructeur Fédéral Fédération Française de Cyclotourisme 81 avenue Henri Dunant Bât D2 06130 GRASSE Tel: 06-02-10-09-25 / 09-82-38-34-20 Mel: philippe.greffe06@gmail.com Site: http://cotedazur-ffct.com/ L'avis contient les indications suivantes : - pour chaque association participante, le titre, l'objet, le siège social, la date de déclaration à la préfecture, le département de parution de l’avis, et, le cas échéant, l'identifiant au répertoire national des associations et l'identifiant au système d'identification du répertoire des entreprises (numéro Siren) ; - le cas échéant, le titre, l'objet et le siège social envisagés de la nouvelle association (COREG) résultant de l'opération de fusion ; - La date d'arrêté du projet et la date prévue (AG de ligue) pour la réunion des organes délibérants devant statuer sur l'opération ; - la désignation et l’évaluation de l'actif et du passif ainsi que des engagements souscrits dont la transmission aux associations bénéficiaires ou nouvelles est prévue. En ce qui concerne ce dernier point, la ligue doit faire un état des comptes (actifs et passifs) pour les publier dans le journal. Philippe va prendre en compte ce canevas administratif de présentation et se tournera ensuite vers Gilbert pour la partie purement financière. Lorsque ces éléments seront réunis, ils seront collationnés avec ceux de Provence-Alpes et transmis aux différents journaux. Philippe constate que les délais ont été fortement raccourcis car le texte prévoit que la publicité a lieu 30 jours au moins avant la date de la première réunion des organes délibérants appelés à statuer sur l'opération. • La fusion : Une réunion du COREG a eu lieu le 23 juillet. Philippe et Gilbert étaient présents. Philippe a annoncé au comité de fusion que personne au niveau du comité directeur de la ligue ne souhaitait se présenter dans cette nouvelle structure à l'exception de Gilbert. Les membres de ce comité de fusion ont manifesté une certaine crainte notamment pour la prise en charge de la commission tourisme car cette commission n'existe pas à la ligue Provence-Alpes. Pour l'année 2017, tous les séjours ont été préparés par Noëlle CARADEC et celle-ci se met à la disposition du futur comité régional pour les aider dans les démarches à accomplir. En ce qui concerne la commission « jeunes », Philippe a commencé à travailler avec JeanPierre SIMON et Antoinette. De son côté, Antoine s'est réuni avec Claude MARTIN. Les préparations de cette commission ont bien avancé. Le texte de l'éditorial de la commission calendrier a été rédigé par les deux présidents. Ce texte met en exergue la nécessité d'avoir des bonnes volontés pour mettre tout de suite ce comité régional sur de bons rails de telle manière que ce soit notre comité régional et non pas une entité à laquelle on va se raccrocher comme on peut. Martine serait prête à intégrer le futur comité régional afin de poursuivre l'inscription des manifestations au calendrier comme elle le fait actuellement avec Alain POUSSEL. • Modalités de votes : A l'heure actuelle, aucune modalité de vote n'a été arrêtée. Une réunion devrait avoir lieu sur ce sujet prochainement pour caler le dispositif. • Prévision de réserver un bus pour se rendre à l’assemblée générale : Les ramassages se feront sur certaines sorties d'autoroute décidées en fonction des demandes des présidents de clubs. Philippe demande à Michel MELOT de contacter des sociétés de bus au départ des Alpes-Maritimes en vue de faire des devis. Le bus de 50 places partirait de Nice, s'arrêterait à Mandelieu-la-Napoule, Fréjus, le Cannet-des-Maures et Brignoles. L'assemblée générale devrait se réunir au CREPS d'Aix-en-Provence qui se situe juste à la sortie d’autoroute

3°) Les finances : (Gilbert FORZANI) • Le budget prévisionnel 2017 : Gilbert s'est mis d'accord avec le trésorier de la ligue Provence pour que chaque entité établisse un budget prévisionnel pour l'année prochaine mais en tenant compte que certaines dépenses pouvaient occasionner quelques doublons. Le budget prévisionnel préparé par la ligue Côte d'Azur fait apparaître un montant en charges et en produits de 91 800 € plus 70 000 € de contribution (bénévolat). Ce budget prévisionnel d'un montant de 161 800 € est en baisse par rapport à celui de 2016 (280 000 €) du fait que certaines manifestations ne se feront pas (Toutes à Strasbourg, critérium régional..). Ce budget a été transmis à Jean-Claude SURIAN qui fera avec Gilbert une synthèse pour présenter un budget 2017 cohérent pour le COREG. Jean-Claude SURIAN se propose de conserver le poste de trésorier dans la nouvelle structure. • Le point sur les finances de la ligue : Le budget de la ligue devrait être en équilibre à la fin de l'année sauf que, depuis la dernière réunion du bureau du 23 septembre, le ministère des finances a transmis un avis de rattrapage de 750 € sur le budget de l'année 2011 correspondant à un trop-perçu. Ce problème résulte d'une demande de subvention dont le montant prévisible pour l'action en cause était supérieur au coût réellement supporté par notre association. Ce problème risque également de survenir pour le minibus dont l'acquisition d'un véhicule neuf aurait coûté 28 000 €. Or, notre ligue a eu, après rédaction de la demande de subvention, l'opportunité d'acheter d’occasion le véhicule souhaité d'un montant de 23 000 €. De ce fait, la subvention votée de 10 000 € sera réduite au vu de la facture d'acquisition. Philippe est intervenu par mail début septembre auprès du conseil régional pour connaître les raisons du non versement de la subvention de 10 000 €. Aucune réponse ne lui a été faite. Profitant d'une lettre signalant que les subventions pour l'année 2017 devaient être communiquées au conseil régional avant le 30 novembre, il a téléphoné au numéro figurant sur cette correspondance. Le fonctionnaire au bout du fil lui a indiqué qu'il manquait des documents. Philippe lui a répondu que ces documents avaient bien été transmis mais aucune trace ne figurait au dossier. En conséquence, le paiement ne se fera qu'à réception des documents manquants. En ce qui concerne les recettes, le CNDS nous a versé 2500 € ; la subvention fédérale pour «Toutes à Strasbourg » de 1500 € a été obtenue et sera rendue aux féminines ayant payé le séjour.

4°) demande de subvention pour les membres ACA du CC Carqueirannais : (Gilbert FORZANI/Philippe GREFFE) Gilbert rappelle que le Codep83 a attribué une subvention de 50 € pour les jeunes qui ont payé leur séjour à la semaine « Jeunes » ; 50 € pour les féminines ayant participé à TAS et 50 € pour le trait d’union des PSH (personnes en situation de handicap) en conformité avec les trois axes prioritaires de la fédération. Par contre, la demande de subvention exprimée par le club de Carqueiranne au Codep 83 par l'intermédiaire de son secrétaire en faveur des personnes en situation de handicap ayant participé à la semaine fédérale ne rentre pas dans ces actions prioritaires. Aussi, le comité départemental 83 a-t-il répondu par la négative car dans ce cas il aurait fallu attribuer une dotation à toutes les personnes ayant participé à la semaine fédérale ce qui aurait eu pour effet de grever les finances du comité départemental. Cette demande de subvention a ensuite été adressée à la ligue Côte d'Azur. Philippe soumet, après explications et débats, cette demande au vote du comité directeur. Résultat : 12 votes contre et une abstention. La demande de subvention pour les membres ACA du CC Carqueirannais est rejetée.

5°) vote pour une indemnité en faveur de Marc JACQUEMIN, moniteur au tour de Corse : (Noëlle CARADEC) Noëlle informe le comité directeur que Marc JACQUEMIN a fait une reconnaissance complète à ses frais des nouveaux parcours du séjour Corse sur lequel il était moniteur numéro un. Pour récompenser son investissement, elle demande que lui soit allouée une indemnité pour son sérieux. Gilbert précise que les frais de reconnaissance des nouveaux parcours doivent être inclus dans les frais afférents aux séjours dont ils ont la charge. Le comité directeur décide à l'unanimité le remboursement des frais de séjour de Marc JACQUEMIN. Noëlle précise que le séjour Corse est bénéficiaire de 4015 € pour 23 participants.

6°) Point sur les séjours ligue 2016 : (Noëlle CARADEC) Noëlle précise que le séjour Corse s'est bien passé à part un accident survenu le deuxième jour. Un cyclotouriste s'est fracturé le col du fémur et a été évacué par les pompiers à l'hôpital de Sartène qui n'a pu le soigner. Il a été héliporté sur Ajaccio où il a, ensuite, pris l'avion quelques jours après en direction de Marseille et, de là, transporté en ambulance vers l'hôpital de Roanne où il a été opéré. La procédure de rapatriement a été une vraie galère. Noëlle a dû téléphoner pendant des heures pour avoir quelqu'un. En l'absence d'Internet, c'est Philippe, informé par Noëlle, qui a fait la déclaration d'accident depuis Grasse. Ce jour-là, le site Internet de la fédération ne marchait pas. Il a fallu qu'il imprime la déclaration d'accident et qu'il envoie par fax à Allianz. Toutefois, cette société d'assurance ne voulait pas déclencher les secours tant qu’elle n'avait pas reçu le fax. Philippe met en garde les organisateurs de séjours dans la prise en charge du système rapatriement. La personne accidentée a demandé le remboursement du séjour auprès de son assurance. Noëlle lui avait fait une facture mentionnant le prix du séjour ainsi que l'assurance annulation. Toutefois, Patricia Leroux, déléguée fédérale aux assurances, lui a précisé que l'assurance annulation intervenait avant le séjour et ne pouvait pas s'appliquer pendant le séjour. Il résulte que, dans l'hypothèse où son assurance ne prend pas en charge le coût du séjour, la ligue peut en rembourser une partie si les hôtels ont été avertis de cette impossibilité majeure. Noëlle ayant téléphoné aux hôtels retenus, ces derniers n'ont pas fait payer la chambre affectée à ce couple de cyclotouristes. Corsica Ferries n'a pas non plus fait payer la cabine réservée. Du fait que la réponse de l'assurance n'est pas encore connue, Philippe demande de différer la réponse à la prochaine réunion. La décision est prise à l'unanimité sous condition d'une impossibilité de remboursement par l'assurance.

7°) séjour 2017 - catalogue des séjours et modification de l'intendance pour le tour de Corse 2017 : (Noëlle CARADEC) Le catalogue des séjours 2017 est terminé. Il n'y aura pas d'impression papier. Le catalogue des séjours sera envoyé en format informatique sur les listes de distribution des clients et des présidents de clubs de la FFCT. Un séjour organisé par un club est prévu en 2017 : Ce sera « la Rose des Vents » organisé par l’AMSL de Fréjus. • Modification de l'intendance séjour Corse : Par mails adressés au trésorier et au secrétaire, M. Gabriel Mercier, volontaire pour assurer l'intendance du tour de Corse 2017, s’est désisté pour raisons personnelles. Jacques TISSOT, qui fait partie également de l’intendance, a déclaré à un moniteur qu’il se débrouillerait seul. Vu l'importance de ce séjour qui est l'un des rares à être bénéficiaire, Philippe demande à Noëlle de trouver un autre moniteur volontaire pour que ce séjour Corse se passe dans les meilleures conditions possible.

8°) Le site Internet de la ligue : (Philippe GREFFE) Le site Internet est terminé, il est opérationnel. Il convient maintenant de le mettre à jour. Martine devra mettre les données calendrier et Noëlle aura pour tâche de mettre à jour les données séjours. Philippe devra leur faire une formation pour qu’elles sachent la façon dont on procède pour le modifier. Il rappelle que le site Internet permet la commande en ligne des séjours et les clients pourront faire directement leur inscription en remplissant un formulaire. La commission séjour aura obligation d'informer les différents moniteurs en leur communiquant le formulaire. La validation du séjour se fera à réception du chèque correspondant. L’adresse du site de la ligue est : cotedazur-ffct.com

9°) Le calendrier des manifestations 2017 : (Martine HENON) Martine précise que le calendrier des manifestations 2017 est pratiquement terminé. Ne reste plus qu'à ajouter l'édito écrit conjointement par les deux présidents de ligues. La confection du calendrier devrait être terminée pour le 25 octobre. Martine attend toujours le devis de son imprimeur. Elle va faire une relance la semaine prochaine. La ligue Provence-Alpes a communiqué le montant de son devis (3400 € pour 5500 exemplaires). Philippe lit l’édito qui figurera à la page deux du calendrier : « 2017, Année zéro de la nouvelle organisation territoriale de notre fédération en ProvenceAlpes-Côte d'Azur. Ce nouveau découpage régional mettra fin à une particularité. Il nous invite à saisir l'opportunité de mieux coordonner nos actions pour le développement de notre pratique. Notre fonctionnement va-t-il réellement changer ? Nous pensons que cela aura peu d'impact au niveau de nos clubs mais renforcera notablement notre visibilité par rapport aux mouvements sportifs de la région. Ne dit-on pas que l'union fait la force ? Le travail de notre nouveau comité régional sera dans un premier temps de souder cette nouvelle entité en affirmant son identité de Provence-Alpes-Côte d'Azur. Gageons que cette nouvelle équipe que nous élirons à l'assemblée générale constitutive du 4 février 2017 saura tout mettre en œuvre pour nous montrer la nouvelle voie. Nos structures, nos bénévoles doivent répondre présents à cette assemblée générale afin de montrer l'engagement que nous devons et voulons avoir afin de soutenir cette fusion. Le comité régional PACA sera notre identité de demain et nous devons tous nous y retrouver. 2017, année de transition, 2017 projets d'avenir, 2017 est déjà là. »

10°) Jeunes – SNEJ de Châtellerault - devis des plaques de cadres pour les écoles : (Philippe GREFFE – Antoinette BOOG) Philippe précise que les éléments de travail ont déjà bien avancé avec Jean-Pierre SIMON pour la préparation de la semaine « jeunes » de Châtellerault (86) qui se déroulera du 8 au 16 juillet 2017. 60 personnes de la région PACA devraient participer à cette semaine « jeunes ». Ce nombre correspond aux effectifs de cette année plus ceux de Provence-Alpes de 2016. Il est prévu pour l'organisation de cette manifestation un bus pouvant emmener 53 personnes auxquels s'ajouteront deux minibus et un camion d'allégement. Le recensement des 3 conducteurs poids-lourds est déjà fait. Un cuisinier professionnel viendra prêter main-forte avec son épouse. Pour l'instant, les futures tenues de l'identité PACA ne sont pas encore déterminées. • Les manifestations jeunes 2017 : - Le critérium d'éducation routière aura lieu le 15 avril 2017 au Luc en Provence ; - Le critérium départemental le 1er avril 2017 sans doute à Tourves si le budget le permet. - Le comité de fusion qui s'est réunie le 23 juillet dernier avait exprimé le vœu de proposer une participation ou un challenge organisé pour les écoles. - Le comité de fusion ou le COREG devrait faire une proposition aux écoles pour faire une demande de réalisation de tenues représentatives du futur COREG. L'idée étant de garder les couleurs représentatives de la région c'est-à-dire le rouge et or et le bleu. Il sera demandé aux jeunes de dessiner les motifs qui seront imprimés sur le maillot du futur comité régional. Philippe signale que si tout le monde s'identifie à ce nouveau comité régional, 5000 maillots pourraient être confectionnés à des prix intéressants.

11°) compte rendu de la semaine « jeunes » à Mugron et du séjour à Combloux : (Philippe GREFFE – Antoine SPRIET) • Le séjour à Combloux du 23 au 28 août : (Antoine SPRIET) Antoine précise que le séjour à Combloux s'est formidablement bien passé. Huit jeunes représentaient la ligue Côte d'Azur encadrés par Christel et Antoine. Il signale qu’Antoinette et Michel avaient tout bien préparé (camion de location plus la remorque de Michel et la voiture d'Antoine conduite par Christel). La ligue Rhône-Alpes était composée de 120 jeunes. Un lycée professionnel avait été mis à disposition pour loger les participants. Ce lycée entièrement refait à neuf était doté d’une cuisine de grand standing. Antoine a constaté que les animateurs étaient très professionnels. Le programme était très bien organisé sauf le dernier jour où Antoine a pu décider d'une randonnée établie sur papier, et enregistrée sur le GPS « Two Nav », qu'il a transformée en course d'orientation. Lors d'une sortie nocturne, quelques accidents se sont produits dont un plus grave occasionné par l'indiscipline d'un des enfants qui n'a pas respecté les consignes de sécurité. Antoine et une infirmière étaient les seuls personnels médicaux et ont pu donner des soins immédiats. En outre, Antoine avait porté un nombre important de matériel de réparation. Chaque soir, l'atelier mécanique fonctionnait à plein régime. Vu les compétences de notre instructeur national, les dirigeants de Rhône-Alpes lui ont demandé si lui et son épouse ne souhaitaient pas résider dans leur région. L'année prochaine, cette région a décidé d'organiser un autre séjour de ce genre au même endroit. Compte tenu de la bonne tenue des encadrants et des enfants, les organisateurs nous invitent à ce prochain séjour. Antoine a été surpris par le très grand nombre de jeunes encadrants que la région peut mettre à la disposition des enfants. • Le séjour de Mugron du 9 au 17 juillet : (Philippe GREFFE) Ce séjour n'a pas été aussi enchanteur que celui de Combloux. Il a été intense, vorace en termes de temps, en termes de disponibilité. Les jeunes encadrants ont été à la hauteur de leur tâche pour l'encadrement sur le vélo. Par contre, l'encadrement, hors vélo, sur le camp, n'a pas été satisfaisant. Philippe s’est retrouvé avec les adultes à faire la cuisine avec Antoinette dans le but de lui apporter une aide et faire également l'encadrement hors vélo. Les responsables de ce séjour ont constaté une dégradation progressive qui s'est accentuée au fil des jours et s'est terminée par un clash entre les dirigeants adultes et les jeunes encadrants. Un échange assez vif a eu lieu entre Philippe et Isabelle GAUTHERON, DTN, remplaçante de Jean-Michel RICHEFORT, qui voulait tout régenter. En termes de satisfaction, les enfants se sont bien amusés et ont été très satisfaits des préparations culinaires d'Antoinette. L'infrastructure de la ligue tient la route. Le campement intendance faisait 22 m de long sur trois de large.

12°) Formation :(Antoine SPRIET) Antoine informe que la semaine dernière, s’est déroulé le séminaire de formation. Claude MARTIN le représentait. Une semaine avant le séminaire Antoine et Claude se sont réunis au CREPS d'Aix-en-Provence afin de voir ce que l'on pouvait faire sur place et discuter de la formation à venir. Avant la réunion de ce soir, Claude MARTIN a appelé Antoine. Ils ont affiné la formation et Claude l’a mis aussi au courant des discussions qui ont eu lieu au séminaire. Une autre personne qui avait assisté à ce séminaire lui a envoyé l'outil du formateur qu’il va répercuter sur les clubs sauf que le nouveau plan de formation n'est toujours pas adopté et ne le sera sans doute pas à l'assemblée générale de la fédération. De ce fait, la nouvelle équipe qui sera élue risque d'apporter quelques modifications à ce plan. Ce nouveau plan de formation aurait changé beaucoup de choses. Il conservait les trois étages (animateurs, initiateurs et moniteurs). Le stage « animateurs » n'était pas modifié. Il se déroulera toujours sur deux jours. Par contre, le stage initiateur passe de deux à quatre jours avec un stage pratique à effectuer ensuite ; Le stage moniteur est allongé de quatre à six jours complété par deux stages pratiques : - un stage jeune et un stage adulte. Il est à noter que le futur moniteur doit être à la fois compétent pour la route, le VTT, les jeunes et les adultes. Il en résulte une diminution de ses compétences. En fait, ce stage est prévu pour une durée de six jours au lieu de 12 jours dans le cas où ce moniteur aurait envisagé de suivre les trois stages précédemment organisés (quatre jours pour la route, quatre jours pour le VTT et quatre ou cinq jours pour le tourisme à vélo). Au cours de ce séminaire, il a été décidé que l'on reportait encore le nouveau plan de formation. En 2017, ce sera le DRF qui choisira de l’appliquer soit au 1er janvier, soit à partir de septembre prochain. Claude MARTIN, s'il est élu, deviendra le DRF de la région PACA. Il a décidé de conserver l'ancien plan de formation jusqu'en septembre 2017. Il y aura toujours une formation cinquième jour. • Les stages de 2017 : - deux stages animateurs : o 4 et 5 mars au CREPS de Boulouris ; o 25 et 26 février à GRANS (13). - Initiateurs : deux stages o 1 er et 2 avril à GRANS (13) o 8 et 9 avril à Boulouris. - 5ème jour à définir. Il pourrait se dérouler le 1er mai ou le 8 mai à Aix-en-Provence. - Stage de mise à niveau : il doit se faire avant la fin de l'année 2016 afin de renouveler la validité des diplômes. Le stage pourrait se faire sur une journée au vélodrome d’Hyères. Cette mise à jour concernera une vingtaine d'encadrants. Il pourrait se dérouler soit le 27 novembre, soit le 4 décembre 2016. Antoine doit voir avec Xavier PEREZ pour retenir le lieu. - Stage maniabilité le 24 juin en Provence-Alpes ; - Stage mécanique le 28 octobre en Provence-Alpes. Les stages maniabilité et mécanique se feront sur la Côte d'Azur à des dates différentes. Un stage GPS pourrait également être prévu. Le stage moniteur se fera sur le nouveau plan de formation soit sur 2 fois 3 jours, soit sur 3 fois 2 jours. • Les critériums et concours: - Critérium départemental Var : 1er avril ; - Critérium Provence-Alpes : 9 avril. - Concours d’éducation routière Provence-Alpes : 25 mars ; - Concours d’éducation routière Var : 15 avril. • Critères d'acceptation ou de refus des stagiaires : Claude MARTIN et Antoine sont en train de travailler sur les critères d'acceptation ou de refus des stagiaires. La sélection s'opérera sur des parcours de maniabilité types avec des obstacles bien définis afin de rehausser le niveau de compétence. Pour l'instant, la formation n'est faite que par Philippe et Antoine ce qui leur prend beaucoup de temps. Ils souhaiteraient qu'une troisième ou quatrième personne viennent les aider. • L'équipe technique régionale : Le ministère de la Ville, de la Jeunesse et ses Sports demande que l'équipe technique régionale soit beaucoup mieux structurée et qu'elle prenne beaucoup d'importance au sein des comités régionaux. Claude MARTIN va monter une équipe technique régionale dans laquelle chacun aura des compétences affirmées. Il suffira de puiser dans cette équipe pour faire les stages et évitera aux formateurs d’être présents du début à la fin à l'exception du directeur de stage. • Validation des acquis d'expérience (VAE): Pour obtenir un diplôme par validation des acquis d'expérience, suivant le niveau de diplôme la décision est prise à des étages différents : - Animateurs - Initiateurs : la ligue est compétente ; - Moniteurs : la décision est prise au niveau fédéral (commission nationale). Quatre ou cinq moniteurs ont déposé leur demande auprès de la fédération depuis 2015. Les commissions VAE et VTT ne se sont toujours pas réunies pour valider leur diplôme. Antoine souhaiterait être présent à l'assemblée générale de la fédération à Colmar pour savoir si un compte rendu de ces commissions a été rédigé et, dans l'affirmative, poser des questions aux responsables. Philippe précise que le recueil de formation indique l’acceptation automatique de la VAE pour les personnes possédant un monitorat de sport pour fluidifier le système. Antoine rappelle que les dossiers ont été transmis par Nadège GARCIA, notre conseillère technique nationale, qui s’est inquiétée de ne pas recevoir en retour la validation des diplômes. Elle a appris que la commission ne s’était pas réunie. • Cas d’un licencié de La Valette. Ce licencié a un diplôme équivalent en FFC (entraîneur premier niveau). Nadège GARCIA devrait avoir toute latitude à attribuer le diplôme d’initiateur après vérification des capacités de cette personne. Philippe ne souhaite pas voir le blocage d’une école de cyclotourisme dans le 06 pour des problèmes de commissions qui ne veulent pas travailler.

13°) Parole aux commissions : • Commission féminine (Jacqueline RONGEOT) : La question qui reste à régler est la procédure de mise en place du remboursement du trop perçu. Philippe et Martine signalent que la subvention fédérale a été réglée, Gilbert va faire les comptes pour la rétrocession aux participantes ayant payé leur séjour (subvention fédérale plus subvention CNDS et trop perçu constaté). Pour les prochaines années des séjours départementaux féminins (06 et 83) ont été demandées par les participantes à TAS sous l’égide des Codeps et du comité régional. • Codep 06 (Michel MELOT) : Michel informe de la création en 2017 d’un nouveau club FFCT, originaire de Valberg, inscrit à la FFC qui souhaite organiser des manifestations cyclotouristes en parallèle aux épreuves cyclosportives. Par ailleurs, la convention pré-accueil a été terminée et une école cyclo va démarrer concrétisée par la volonté d’Alfred BRINK de voir aboutir son projet sur Villefranche sur Mer. Le centre de vacances « Lou Riouclar » à Barcelonnette (04), près du parc national du Mercantour, va servir de base de départ au Tour du Mercantour. Le responsable de ce centre souhaite venir à l’AG d’Aix-en-Provence en vue de présenter son établissement. Philippe lui donne son accord et lui demande de prendre contact avec Mario BELLINI. • Codep83 : (Gilbert FORZANI) Gilbert signale qu’une candidate varoise se présentera au comité directeur fédéral, en l’occurrence, Sylvie FORZANI. 28 candidats pour 19 places ont sollicité leur inscription sur la liste des candidats potentiels. • Commission séjours (Noëlle CARADEC) Sa préoccupation est de rechercher un moniteur s’occupant de l’intendance pour la Corse. • Commission Jeunes (Antoinette BOOG) : - La fléchette Vélocio Antoinette précise que l’année prochaine, elle dispose d’une équipe de 6 jeunes spécialisés « Route » pour effectuer « La fléchette Vélocio » qui se déroulera les 15-16 et 17 avril prochains lors de Pâques en Provence à Vénéjan (30200). Cette fléchette est réservée aux jeunes de 14 à 20 ans. Elle consiste en une randonnée de 12 heures en direction de la concentration pascale dont une heure de nuit non obligatoire. Cette itinérance doit se dérouler par équipes de 3 ou 4, accompagnée d’un adulte de plus de 25 ans moniteur fédéral ou ancien participant à la Flèche Vélocio. La distance à effectuer est de 230 km. Antoinette demande si d’autres clubs pourraient être intéressés. Michel BOOG, Nicole ROUSSEL ou Jean-Marc DESCHAMPS, qui engage sa fille Olivia et son fils Alexis, encadreront le groupe. Le minibus de la ligue sera réservé du vendredi 14 avril au mardi18 avril 2017 par le VRC. - Carnets pour le challenge national des écoles de cyclotourisme : Antoinette se rendra à Paris la semaine prochaine et réclamera auprès de la fédération 15 carnets pour les jeunes.

14°) Prochaine réunion du comité directeur : La réunion du prochain comité directeur aura lieu le jeudi 1er décembre à 17 h 30. Philippe demande au secrétaire de prévoir une salle de réunion, si possible aux ARCS. Le président annonce qu’un repas du groupe suivra cette dernière réunion du comité directeur de la ligue Côte d’Azur pour remercier les membres de leur investissement personnel conséquent à la bonne marche de la ligue Côte d’Azur. Le président demande aux responsables de commissions de lui adresser le plus tôt possible leurs comptes rendus annuel en vue de les formater et de les inclure dans le fascicule diffusé pour notre assemblée générale à tous les clubs de notre ligue.

Le président Philippe GREFFE                                                                                Le secrétaire Albert DEBRACHY

Commentaires